Urgent-COVID-19:04 cas positifs détectés au Lycée Jean-Mermoz de Dakar

Urgent-COVID-19:04 cas positifs détectés au Lycée Jean-Mermoz de Dakar

18 janvier 2021 Non Par La Redaction

COVID-19/ LYCÉE JEAN-MERMOZ DE DAKAR 4 cas positifs détectés « Après deux semaines de classe, on dénombre 4 cas positif à la Covid-19 répartis dans 4 classes différentes. Ils sont la suite des contaminations qui ont eu lieu pendant les congés scolaires. Les élèves sont isolés, sous traitement, les cas contacts directs et indirects prévenus. Si deux élèves dans une classe devaient être testés positifs, la classe serait mise en quatorzaine », a révélé le proviseur du lycée français Jean-Mermoz de Dakar dans un message adressé aux parents d’élèves.Selon lui, « tous les cas sont suivis, les élèves et les personnels qui ont pu être en contact de près ou de loin sont prévenus. Les élèves, qu’ils aient été positifs ou qu’ils soient cas contacts, ne rentrent dans l’établissement qu’après que nous soyons certains que la situation soit à la norme. Les infirmières scolaires et mon assistante y veillent avec tout le professionnalisme qu’on leur connait. Elles sont en contact direct et régulier avec les familles concernées, le milieu médical et les autorités de tutelle. Elles suivent scrupuleusement chaque cas et me tiennent informé tout comme le poste diplomatique. L’objectif, pour la période qui arrive, est de faire en sorte que l’enseignement en présentiel perdure, nous connaissons tous les dégâts et les ruptures d’égalité que l’enseignement à distance a pu occasionner malgré le formidable engagement de l’équipe éducative ». Le proviseur a ainsi renseigné que le conseil pédagogique se réunit ce lundi afin de faire un point sur les protocoles d’enseignement à distance et hybride. « Même si ces sujets ne sont pas d’actualité, il convient de nous y préparer. Nous y aborderons également le sujet de l’enseignement à Distance pour les élèves positifs à la Covid-19 ou cas contact placés en quatorzaine. C’est un point important qu’il nous faut traiter pour apporter la meilleure réponse possible et assurer la continuité pédagogique. Cette période inédite et compliquée, cette seconde vague, chers parents, nous devons la traverser ensemble, comme nous avons traversé la première, en gardant à l’esprit notre mission et la sécurité de tous, en confiance et en faisant preuve de pragmatisme et de bon sens. Je ne doute pas que nous y arrivions », a-t-il indiqué.Auparavant, il avait révélé qu’entre les congés de Toussaint et de Noël, 8 cas avaient été détectés chez les élèves et 2 classes ont été fermées un temps.

liberation